Biographie

Née à Casablanca (Maroc) en 1943, Marie-Louise Jaquet mena de front des études de droit à Aix-en-Provence et Strasbourg, et des études d’orgue aux Conservatoire de Marseille et de Mulhouse avant de se consacrer entièrement à l’orgue et à la musicologie. Diplômée de virtuosité pour l’interprétation et l’improvisation dans la classe de Jean Langlais à la Schola Cantorum de Paris en 1969, elle fut nommée la même année organiste titulaire de l’orgue Silbermann de Mulhouse, poste qu’elle quitta en 1979 après son mariage avec Jean Langlais, pour devenir son adjointe à l’orgue Cavaillé-Coll de Sainte-Clotilde à Paris.

En 1974, elle débuta une carrière d’enseignante, successivement professeur d’orgue et improvisation au CNR de Marseille, à la Schola Cantorum et au CRR de Paris et participa à plusieurs jurys de concours, nationaux et internationaux. En même temps, elle écrit, dès les années 70, de nombreux articles pour des revues françaises et étrangères, avec, pour thème principal, la musique d’orgue française et en particulier, “La Tradition de Sainte-Clotilde : César Franck, Charles Tournemire et Jean Langlais”.

En 1992, elle obtint le Doctorat de Musicologie de l’Université de Paris IV-Sorbonne avec une thèse sur la vie et l’œuvre de Jean Langlais dont une forme condensée fut publiée en 1995 par les éditions Combre sous le titre Ombre et lumière, Jean Langlais (1907-1991), ouvrage pour lequel le Prix Bernier de l’Institut de France lui fut décerné en 1999. À l’occasion du centenaire de la naissance de Jean Langlais en 2007, elle fit éditer par DELATOUR un CD des Souvenirs du compositeur. Toujours dans le monde de l’orgue et pour manifester son admiration à Jean-Louis Florentz, ce grand compositeur trop tôt disparu, elle réunit en 2009 divers témoignages et analyses dans un livre-disque intitulé Jean-Louis Florentz, l’œuvre pour orgue, témoignages croisés (éditions Symétrie).

Organiste concertiste, elle effectua plusieurs tournées de récitals, conférences et masterclasses en Amérique du Nord et en Europe, enregistrant pour différents labels discographiques : ARION, DELATOUR, LYRINX, SOLSTICE, FESTIVO (Pays-Bas), KOCH INTERNATIONAL et MOTETTE (Allemagne). Entre 2012 et 2016, enfin, elle fut par trois fois « Distinguished Visiting Professor » au Conservatory of Music à l’Université d’Oberlin (Ohio) aux Etats-Unis, à l’invitation du professeur James David Christie, pour partager avec ses brillants étudiants une certaine tradition de l’orgue en France.

À présent, en plus de gérer et de mettre à jour le site officiel de Jean Langlais jeanlanglais.com, Marie-Louise Langlais se consacre à l’écriture et à la publication d’ouvrages musicologiques. Certains se trouvent en lecture libre sur Internet comme Éclats de mémoire, transcription en 2014 des Mémoires inédits de Charles Tournemire. En 2020 paraît une version en anglais basée sur le même sujet, Charles Tournemire Memoirs. Ce texte est également disponible en lecture libre sur le site de l’American Guild of Organists (agohq.org), tout comme Jean Langlais remembered, évocation de la vie et de l’œuvre du compositeur publiée en 2016.